Conducteur de véhicule de transport en commun

Conducteur de véhicule de transport en commun

Le conducteur de transport en commun assure la conduite de véhicule de transport routier de voyageurs sur des lignes régulières. C’est un transport collectif de personnes sur un réseau routier urbain et interurbain.

Ce métier répond à une palette d’activités : le transport scolaire, le transport d’usagers sur des lignes régulières, la conduite de véhicule de tourisme (autocars). Dans toutes ces situations, le conducteur doit assurer en toute sécurité le transport des voyageurs, et doit également les accueillir, les assister, les informer, leur délivrer des billets de transport, et surtout gérer au mieux des incidents de parcours et les situations de crise.

Le conducteur de transport en commun veille au respect des règles de sécurité, au bon fonctionnement de son véhicule et signaler tout problème technique. Il dispose, pour assurer le bon déroulement de son travail, d’outils comme le chronotachygraphe, un téléphone, un système de guidage par satellite. Il est aussi formé afin de pouvoir répondre à l’administration des gestes de premiers secours.

Missions principales 
  • Préparer le véhicule et l’itinéraire pour conduire les passagers selon un circuit prédéfini
  • Accueillir, renseigner les passagers, vérifier les titres de transport ou encaisser
  • Renseigner les documents de bord du véhicule (feuille de route, carnet de bord, …)
  • Contrôler l’état de fonctionnement du véhicule et effectuer le nettoyage
  • Mettre en place les mesures d’urgence en cas d’incident et alerter les services concernés
Conditions de travail 
  •  Horaires de travail : possibilité de travailler avec des horaires fractionnés : week-end, jours fériés, jour/nuit.
  • Activités changeantes : tourisme, ramassage scolaire, transport de personnel d’usine, qui peuvent impliquer un éloignement du domicile, ou non, pour des périodes plus ou moins longues.
  • Tenue de travail : le port d’une tenue particulière (uniforme) peut être requis selon la fonction et le lieu de l’emploi.
Environnement de travail 

Le conducteur peut être amené à travailler dans des entreprises de transport urbain,  des agences de tourisme, des collectivités territoriales, des entreprises de transport publiques ou privées.

Formation 
Prerequis 
  • Titulaire du permis B et D
  • Bonne santé indispensable
  • Vue et audition parfaites
  • Connaissance des technologies
Qualités requises 

Dynamisme, sens de l’organisation, sens des responsabilités, courtoisie et goût du contact

Perspectives d’évolution 

Vers des métiers tels que chef de ligne, contrôleur ou inspecteur.